Groupe d'étude - Histoire de la formation des adultes 

Les écoles de travail social et l'éducation des adultes des années 1910 aux années 1970 : une histoire oubliée

Prochain séminaire : mardi 18 mai 2021, de 17h30 à 19h30

EN LIGNE  (entrée libre)


Lien pour y participer : https://u-paris.zoom.us/j/82582028840?pwd=emltME9aTkM2NFFZMjBFb0E1c0JiUT09
(ID de réunion : 837 6576 6966 - Code secret : 655749)

Les écoles de travail social et l'éducation des adultes
des années 1910 aux années 1970 : une histoire oubliée

Intervenant : Patrick Lechaux, docteur en sciences de l’éducation et de la formation,
Escol/CIRCEFT Université paris 8 / GIS Hybrida-IS

 

 

Ce que l’on appelle aujourd’hui le système de formation au « travail social » s’est construit à travers des écoles professionnelles investies comme leviers de structuration de métiers successifs : assistant-e de service social, éducateur-rice spécialisé-e, pour ne citer que les plus connus. Entre autres héritages, la « formation d’adultes » est probablement celui qui a constitué le marqueur le plus significatif de la singularité de ce dispositif de formation à l’écart de l’université, comme écoles professionnelles distinctes des écoles normales ou des écoles infirmières par exemple, en tant qu’écoles pour adultes combinant la professionnalisation à un métier avec la diffusion d’une culture sociale pour une diversité de publics.

 

D’abord ancré dans « l’éducation des adultes » pour les écoles de service social (entre 1910 et 1940), puis dans « l’éducation populaire » pour les écoles d’éducateurs à partir des années 40, ce dispositif de formation a progressivement perdu de vue le projet politique originaire -ambivalent toutefois entre contrôle social et émancipation du peuple- qui fut le sien au fur et à mesure de sa professionnalisation comme système de formation professionnelle initiale. Son « universitarisation » récente (2018) peut d’ailleurs être lue comme la mort annoncée de cet héritage s’il s’agit d’une académisation de la formation. Mais elle peut aussi provoquer un sursaut en réactivant les espaces d’échanges de savoirs (entre étudiants et professionnels) sous l’effet de la participation des « usagers » à la formation. Est en jeu une nouvelle université populaire dite « multiversité » en tant que mise en commun des expériences et savoirs de la Cité (Tim Ingold, 2018), comme en témoignent un certain nombre d’expériences en plein développement.

 

________

 

Ingold, T. 2018, L’anthropologie comme éducation. Rennes : PUR.

Lechaux P., 2020, La trajectoire d’un siècle du système de formation des travailleurs sociaux. Approche socio-historique par le travail de professionnalisation du diplôme, Thèse soutenue le 17 décembre 2020, Université Paris 8.

 

 


Derniers articles

Recherche

Autres rubriques