Groupe d'étude - Histoire de la formation des adultes 

De la psychotechnique au bilan de compétences

Prochain séminaire : mardi 16 mars 2021 de 17h30 à 19h30

En ligne : https://u-paris.zoom.us/j/83064859155?pwd=eFVGdHY3M2NBOXB1Lyt5QUdDZzE3UT09

De la psychotechnique au bilan de compétences :
une sociogenèse de l’orientation professionnelle et de ses modèles

Intervenante : Aurélie Gonnet, docteure en sociologie, Cnam/Lise


Parce qu’il se propose d’accompagner les réflexions personnelles quant à des choix professionnels passés et futurs, et de mettre en relation des caractéristiques individuelles avec un projet professionnel, le bilan participe de l’orientation professionnelle des individus mais aussi de la distribution sociale du travail, engageant elle des enjeux sociaux et économique. Dès lors, s’interroger sur les conditions socio-historiques d’émergence d’un dispositif tel que le bilan de compétences conduit à faire la sociogenèse de l’orientation professionnelle, laquelle permet de mettre en exergue trois points cardinaux communs à toute forme d’orientation professionnelle : la structure sociale, le système productif et l’individu-sujet. Chacun de ces points cardinaux est porteur d’enjeux et d’objectifs spécifiques, au carrefour desquels se situe l’orientation professionnelle censée permettre leur conciliation à la faveur d’une répartition juste, efficace et épanouissante des places, des postes et des métiers. En retraçant cette sociogenèse, plusieurs modèles d’orientation se dégagent, qui irriguent le bilan de compétences : le modèle psychotechnique (1920-1939), productiviste (1939-1959), éducatif (1959-1991) et actif (1991- aujourd’hui). Ce sont ces modèles que propose d’éclairer cette intervention, sur la base d’une lecture originale de travaux de seconde main et de données (rapports publics, textes de lois, entretiens) permettant de décrire les évolutions conceptuelles, méthodologiques et théoriques de l’orientation professionnelle.

 

 


Derniers articles

Recherche

Autres rubriques